Rechercher un article...

Boucle du Diabète 2016

Communauté Course à pieds Type1 Running Team
Delphine, 23 avril 2016

La 2nd édition de la Boucle du Diabète (2016) a réuni 1296 marcheurs et coureurs. Cette très belle journée festive et sportive nous a permis de reverser 10 256€ à la Recherche pour le Diabète.

Le projet retenu est celui de Estelle Grasset sur « microbiote intestinal et auto-immunité » qui travaille au sein de l’équipe de Rémy Burcelin, à l’INSERM U1048 -Toulouse.


Résumé des travaux de Estelle Grasset, équipe de Rémy Burcelin, à l’INSERM U1048 -Toulouse.

Selon l’organisation mondiale de la santé, depuis les années 1980, le nombre de personnes atteintes de diabète a été multiplié par 4 et reste une des causes principales de décès dans le monde. L’ensemble des types de diabète est concerné. Une cause « infectieuse » est donc recherchée. Ces dernières années ont vu apparaitre le concept de microbiote intestinal représentant l’ensemble des bactéries qui habitent notre intestin. Il a été observé que chez les diabétiques de type 1 et de type 2, la composition en bactéries de ce microbiote était différente de celle des sujets non-diabétiques. Chez l’animal de laboratoire, la colonisation d’une souris axénique (sans bactérie) par les bactéries de souris diabétiques confère aux premières une hyperglycémie. Cette expérience est donc la démonstration de la causalité du microbiote dans l’induction du diabète notamment de type 2. Chez les diabétiques de type 1, les travaux récents montrent que la composante auto-immune de la maladie est sous le contrôle des bactéries de l’intestin qui « éduquent » le système immunitaire intestinal ce qui se répercute sur le système immunitaire globale. En effet, l’intestin est le plus grand réservoir de cellules immunes. La composition du microbiote intestinal est un agent extrêmement important dans la maturation du système immunitaire et donc dans son rôle potentiel dans l’auto-immunité.

Au laboratoire, nous avons obtenu des résultats qui montrent que le microbiote intestinal est un agent régulateur de la sécrétion d’insuline. Les mécanismes ne sont pas connus mais nos travaux préliminaires montrent que l’altération du microbiote intestinal par des antibiotiques, des prébiotiques ou un régime déséquilibré agit fortement sur le système immunitaire intestinal. D’autres travaux préliminaires suggèrent que cet effet se répercute sur l’action d’une hormone produite par l’intestin, en réponse à un repas, et appelée GLP-1. Cette hormone transmet un message nutritionnel vers le cerveau. Ce dernier retransmet l’information vers le pancréas qui sécrète de l’insuline. Cette hormone est donc importante pour le contrôle de la glycémie. Sa sécrétion est stimulée par le glucose que l’on ingère et ses actions sont diverses et ont pour principale fonction de diminuer la glycémie : il augmente la sécrétion d’insuline, il diminue la sécrétion de glucagon, il diminue la vidange de l’estomac garantissant une arrivée progressive du glucose ingéré dans le sang et il active la satiété.
Ainsi, notre hypothèse de travail est qu’un changement de microbiote intestinal, qui peut arriver très tôt au cours de la vie de l’intestin, contribue à la réduction de l’action du GLP-1 sur l’axe nerveux intestin cerveaux et pancréas. Ce mécanisme ferait intervenir notamment le système immunitaire intestinal et à terme le contrôle d’une certaine autoimmunité. Nous étudions les mécanismes à l’interface entre le microbiote et le système nerveux intestinal et qui font intervenir le système immunitaire. Nous conduisons des travaux chez l’animal et un essai clinique est en cours d’installation pour le traitement du microbiote intestinal dans le cadre de la greffe d’îlots de Langerhans.

Ainsi, nous combinerons l’action du microbiote sur la sécrétion du GLP-1 pour la sécrétion d’insuline, l’étude du rôle du système immunitaire et du système nerveux de l’intestin dans le cadre de la régulation de la sécrétion d’insuline.

Pour aller plus loin...
Inserm - Fev 2016 : Microbiote intestinale et santé
Sciences & Avenir - Août 2015 : Diabete: le microbiote jouerait un role protecteur

Commentaires
L'association WDT

Bienvenue sur le site Internet de World Diabetes Tour (WDT), association loi 1901 créée en 2008 par Delphine Arduini, diabétique de type1.

WDT est une communauté internationale de patients diabétiques de type1. WDT a pour missions de connecter, d’inspirer et de motiver les diabétiques de type1 à vivre pleinement leur vie tout en maîtrisant leur diabète. De chacun, et de chaque expérience, nous apprenons. Et ensemble, nous sommes plus forts !

Découvrir l'association WDT
LES T1D Challenges

Les programmes T1D Challenge sont organisés par World Diabetes Tour en partenariat avec Sanofi Diabète. Chaque année depuis 2013, un nouveau challenge sportif (trek de plusieurs jours) réuni une équipe internationale de diabétiques de type1 accompagnée d’un staff médical expérimenté.

Les T1D Challenge sont des aventures humaines et sportives qui ont pour mission d’inspirer les diabétiques de type1 des 4 coins du Monde.

Découvrir les challenges
Séjours

World Diabetes Tour propose chaque année plusieurs séjours, Adventure Team, sportifs ou non, en France ou à l’autre bout du Monde.

Vivre ensemble une belle aventure sportive et humaine, tout en apprenant les uns des autres et de chaque expérience afin de mieux gérer son diabète.

Découvrir les séjours
Abonnez vous à notre newsletter

Recevez par mail (une fois/mois max – promis !) les dernières actualités de nos programmes (T1D Challenge, séjours WDT, rencontres patients...).

« Le vrai bonheur ne dépend d'aucun être, d'aucun objet extérieur.
Il ne dépend que de nous »

Dalaï Lama