Rechercher un article...

ADOCIA - La biotech au service du diabète

Diabète Traitement
Delphine, 21 janvier 2021

Je prends ma plume aujourd’hui pour vous parler – et vous faire découvrir – une jolie compagnie française (CoCoRicco !!) basée à Lyon, et qui œuvre pour nous diabétiques : ADOCIA.


Adocia, la biotech lyonnaise à la pointe de l’innovation !

J’ai rencontré en 2015 pour la première fois ses fondateurs Gérard Soula et ses 2 fils, Olivier & Rémi, et leurs 125 collaborateurs. Depuis, je suis leurs projets, et cela me fait chaud au cœur de voir leur investissement, leur passion et leur belle progression pour que la biotechnologie soit au service du diabète ; et faire que demain soit plus doux pour nous.

Adocia, c’est quoi ? Adocia est une société de biotechnologie spécialisée dans le développement de « produits » (formulations de protéines et de peptides thérapeutiques) pour le traitement du diabète et d’autres maladies métaboliques. Leur «domaine d’action» est de créer des «capsules», soit pour modifier l’action d’une protéine, soit pour protéger des cellules.

Rentrons dans le détail pour que ce soit plus clair …

La plateforme BioChaperone®

Créer une « capsule » pour chaperonner, accompagner. BioChaperone® est, en effet, un complexe physique de protéines, qui vient protéger et améliorer les performances de la protéine mise à l’intérieur (entre autres, modification du temps et de sa durée d’action, meilleure biodisponibilité).
Pour le diabète, BioChaperone® s’adapte à l’insuline, à l’amyline et au glucagon – 3 hormones (=messager dans le corps) qui jouent un rôle clé dans l’équilibre glycémique. Aujourd’hui, Adocia a plusieurs produits pour le diabète basés sur cette technologie.

1- BioChaperone® Lispro

Côté terrain : on veut une insuline encore plus rapide, pour mieux gérer nos repas et les éventuels pics d’hyper. Car une hyperglycémie est souvent à l’origine d’un bon YoYo glycémique par la suite ! (Grwww !)

Ces 2 dernières années, ont vu l’apparition d’insulines, dites « ultra-rapides » : la Fiasp® de Novo Nordisk et dernièrement la Lyumjev® de Eli Lilly. BioChaperone® Lispro de Adocia viendra ainsi compléter cette offre d’insuline ultra-rapides.

Côté études : il a été montré que BioChaperone® Lispro était absorbé encore plus rapidement que Fiasp® (Novo Nordisk), permettant ainsi de réduire encore plus le pic de glycémie post-prandial. Son « élimination » (=disparition du sang) est également plus rapide, ce qui aiderait à réduire les épisodes hypoglycémiques qui arrivent quelques heures après. Grosso modo, il y aurait une meilleure stabilité glycémique ! BioChaperone® Lispro entrera prochainement en Phase 3 (2021) – j’vous explique plus bas les phases.

2- BioChaperone® Combo

BioChaperone® Combo est une combinaison d’insuline lente glargine (comme Lantus) et de d’insuline à action rapide lispro (comme Humalog). L’objectif est un traitement simple comme un Premix mais avec une diminution des hyperglycémies post-prandiales, favorisant la stabilité glycémique.

3-Thérapie Bi-Hormonale

Adocia développe la première combinaison bi-hormonale d’insuline et amyline « 2-en-1», pour stylos et pompes à insuline.

L’amyline, kézako ? L’amyline est une hormone (=messager dans le corps), co-sécrétée avec l'insuline par les cellules β (Béta) du pancréas. Et vu que chez nous les DT1, nos cellules β elles ont mauvaise mine, il nous manque aussi l’amyline ! (Bah tant qu’à faire !) L’amyline a été identifiée en 1987 (l’insuline en 1921).
Comme l’insuline, l'amyline joue un rôle dans la régulation de la glycémie, mais elle, en ralentissant la vidange gastrique (= « vidage » de notre estomac) et en favorisant la satiété, empêchant ainsi les pics postprandiaux de la glycémie - vu que nos aliments arrivent moins vite dans le sang.

    Thérapie Bi-Hormonale : deux produits en développement.
  • M1Pram, un produit « 2-en-1 » d’insuline + amyline (stylos à insuline). Une étude menée sur 24 patients a montré que M1Pram offrait un meilleur équilibre glycémique et une perte de poids. [lancement de la phase 2 en 2021].
    Il existe aujourd’hui sur le marché un produit Symlin® (pramlintide = analogue de l’amyline), mais il faut se piquer en plus de nos injections d’insuline ; d’où l’intérêt de ce « 2-en-1 ».

  • BCLisPram / BCAsPram, dédiés quant à eux aux pompes à insuline. C’est ici une co-formulation d’un analogue d’insuline rapide (soit Lispro=humalog, soit Aspart = novorapid) + amyline [lancement de la phase 1 en 2021]

4- BioChaperone® Glucagon

BioChaperone® Glucagon est dédié au traitement des urgences avec un auto-injecteur, c’est-à-dire un produit prêt à l’emploi pour une arrivée plus rapide dans le sang du glucagon.
Pour rappel, le glucagon est une hormone secrétée par les cellules α du pancréas. Elle a un rôle antagoniste (=contraire) à l’insuline : elle est hyperglycémiante. C’est pourquoi, on peut être amené en cas d’hypo sévère (Glucagen Kit) à l’utiliser. Mais ce kit demande une préparation d’une solution cela prend quelques minutes précieuses et malheureusement ce n’est pas simple et souvent dans la panique on n’y arrive pas.

THERAPIE CELLULAIRE

Adocia travaille également sur un autre axe : la thérapie cellulaire ô combien précieuse pour nous, car c’est – selon moi – notre graal ! En effet, la thérapie cellulaire constitue une solution de long terme : il s’agit non plus de « traiter » la maladie au quotidien, mais de proposer un traitement « curatif ». Bref, avoir de nouvelles cellules β de Langerhans qui fonctionnent et font le job !!!

Pour rappel, la thérapie cellulaire consiste à greffer des cellules vivantes aux patients diabétiques afin de restaurer le contrôle de la glycémie. Depuis les années 80 la transplantation d’ilots de Langerhans prélevés sur des pancréas de personnes décédées est possible mais cette technique, bien qu’approuvée par les autorités de santé, est restreinte à une faible population de patients car deux problèmes majeurs persistent : la rareté des donneurs et le recours aux traitements immunosuppresseurs (nécessaire afin d’éviter le rejet des cellules greffées par le système immunitaire) provoque une augmentation significative du risque infectieux et de certains cancers.

Afin de répondre à ces problématiques, Adocia travaille donc sur une « matrice hydrogel» innovante capable de maintenir l’activité des cellules β de Langerhans implantées tout en les protégeant d’une dégradation par le système immunitaire. #Youpi !
Une collaboration est établie avec l’équipe de recherche du Professeur François Pattou (DiabInnov®, Inserm Lille®, France) mondialement reconnue dans le domaine des transplantations d’ilots de Langerhans aux stades cliniques et non-cliniques. Les résultats préliminaires obtenus via cette collaboration sont prometteurs. Un premier brevet a été déposé. #ReYoupi !

Histoire de se coucher moins bête

Parmi les étapes clés du développement d’un médicament, la phase préclinique permet d’évaluer une molécule sur des cellules en culture (in vitro) et chez l’animal (in vivo). La phase clinique permet ensuite de passer chez l’homme, pour tester la molécule chez des personnes saines puis évaluer sa sécurité et son intérêt chez des malades.

    Il y a 3 phases d'études cliniques :
  • La phase I a pour objectif de tester la sécurité du médicament, ainsi que son devenir dans le corps humain. Elle peut durer de quelques jours à plusieurs mois et porte sur un petit nombre de volontaires sains (env. 20).

  • La phase II a pour objectif de tester l'efficacité du médicament et trouver sa posologie optimale. Elle dure de quelques mois à 2 ans, et porte sur de petits groupes homogènes de patients atteints de la maladie (de 10 à 100 malades).

  • La phase III a pour objectif d'étudier le rapport bénéfice/risque du médicament. Elle dure de une à plusieurs années, et porte sur plusieurs centaines voire milliers de malades.

Enfin, à l'issue de ces 3 phases de recherche et développement, débute la phase d'enregistrement du médicament. Chaque pays (ou groupe de pays, comme l'Union Européenne) possède son agence de sécurité du médicament qui délivre une autorisation de mise sur le marché ; celle-ci n'est valable que dans le pays où elle a été délivrée.

JOURNEE MONDIALE DU DIABETE 2020 - TEMOIGNAGE

Pour la Journée Mondiale du Diabète 2020, je me suis prêtée au jeu de l'interview pour les employés d'Adocia. J'y ai partagé le challenge quotidien, la charge mentale liée au diabète (que vivre avec un diabète : "ce n'est pas juste se piquer à l'insuline et contrôler sa glycémie"), ce qu'on peut malgré tout faire avec ce coloc', mes espoirs pour l'Avenir, et comment la technologie peut nous aider à - encore - mieux vivre.
Témoignages Delphine pour la JMD 2020

"Le meilleur moyen de prédire l'Avenir, c'est de l'inventer!

L'article en photos


Commentaires
L'association WDT

Bienvenue sur le site Internet de World Diabetes Tour (WDT), association loi 1901 créée en 2008 par Delphine Arduini, diabétique de type1.

WDT est une communauté internationale de patients diabétiques de type1. WDT a pour missions de connecter, d’inspirer et de motiver les diabétiques de type1 à vivre pleinement leur vie tout en maîtrisant leur diabète. De chacun, et de chaque expérience, nous apprenons. Et ensemble, nous sommes plus forts !

Découvrir l'association WDT
LES T1D Challenges

Les programmes T1D Challenge sont organisés par World Diabetes Tour en partenariat avec Sanofi Diabète. Chaque année depuis 2013, un nouveau challenge sportif (trek de plusieurs jours) réuni une équipe internationale de diabétiques de type1 accompagnée d’un staff médical expérimenté.

Les T1D Challenge sont des aventures humaines et sportives qui ont pour mission d’inspirer les diabétiques de type1 des 4 coins du Monde.

Découvrir les challenges
Séjours

World Diabetes Tour propose chaque année plusieurs séjours, Adventure Team, sportifs ou non, en France ou à l’autre bout du Monde.

Vivre ensemble une belle aventure sportive et humaine, tout en apprenant les uns des autres et de chaque expérience afin de mieux gérer son diabète.

Découvrir les séjours
Abonnez vous à notre newsletter

Recevez par mail (une fois/mois max – promis !) les dernières actualités de nos programmes (T1D Challenge, séjours WDT, rencontres patients...).

« Le vrai bonheur ne dépend d'aucun être, d'aucun objet extérieur.
Il ne dépend que de nous »

Dalaï Lama