Rechercher un article...

B comme Bolivie

Trek Voyage Tour du Monde
Les Globe-Trotters, 29 décembre 2009

Un pays d'Aventure aux conditions de vie extrêmes. Froid, sec, venteux sur l'Altiplano. Humide, chaud et parfois inhospitalier en Amazonie.
Un pays authentique, où la culture originelle est bien présente.
Un pays à découvrir.


A comme Amazonie & Altiplano

La Bolivie a la moitié de ses terres dans le bassin amazonien. Dans cette très vaste région inhospitalière, elle a des frontières avec le Brésil, le Paraguay et le Pérou. 
Au programme : une végétation très luxuriante (nous confirmons : nous sommes bien dans la Jungle !), un taux d'humidité +++ et encore +, fortes pluies, une incroyable biodiversité, des bébêtes en tout genre qui piquent, une faune et une flore bien vivantes et bien bruyantes ! Un monde où nous nous sentons étrangers!
Bien sympa à vivre, mais bien sympa d'en sortir !!

De l'autre côté du pays, à l'ouest de la Cordillère real, l'ouest est dans les hauteurs. 4000m pour la ville de Potosi. 3700m pour la capitale, La Paz. 3000m pour la jolie ville de Sucre. Au programme: paysages arides, minérales, ciel bleu azur, fraîcheur, très peu de végétation, et un peu de mal à respirer … parfois.

B comme Boliviens

Les boliviens sont des gens adorables, ouverts avec qui nous avons pu discuter. Petit bémol pour Santa Cruz, première ville économique du pays où les gens nous ont apparus plus distants.
Chaque jour, nous avons partagé du temps avec les locaux, le plus souvent pendant nos passages au zocalo (place du village). De très jolies rencontres à Sucre. Ue jeune garçon du haut de ses 9 ans qui pour gagner quelques bolivianos cirait les chaussures des gens. Il était accompagné de ses 2 petits frères de 7 et 5 ans. Nous avons partager nos jus de fruits avec eux. Beaucoup de très jeunes enfants travaillent dans le marché à la recherche de quelques pièces. Comme partout, ils ont pris plaisir à se faire prendre en photo, et à se regarder sur l'écran (vive les appareils photos numériques!!). De très belles rencontres ; mais quel avenir pour ses personnes ?

C comme Coca

La feuille de coca est une institution en Bolivie. Elle est cultivée depuis des siècles et fait partie intégrante de la culture du pays. Mâcher ses feuilles permet de lutter contre l'altitude, la faim, le froid et la fatigue (repousse la douleur). Tous les chauffeurs de bus/camions, les mineurs, les fermiers croisés au détour d'un chemin ont leur 'boule' de feuille de coca dans la bouche (leur donnant une joue gonflée). Le principe actif de la feuille de coca fit également partie (jusqu'en 1960) de la recette secrète de la fameuse boisson Coca-Cola (c'était la phrase culturelle).
La feuille de coca est aujourd'hui à l'origine d'un problème. Elle fait vivre, et a toujours fait vivre de nombreuses familles ; sauf qu'aujourd'hui une grande partie des récoltes de coca partent vers des labos clandestins pour y fabriquer la cocaïne. Pour info, les US consomment plus de 50% de la cocaïne mondiale. Le gouvernement américain afin de lutter contre ce fléau qu'est la cocaïne, a demandé à la Bolivie de réduire ses cultures de coca au profit d'autres plantes comme l'ananas, les tomates … Mais, ces dernières sont bien moins rentables que la coca. Des familles entières se sont retrouvées encore plus pauvres qu'avant, et reviennent à la culture de la coca. Ceci n'aidant pas les relations politiques entre US et Bolivie!

D comme Diabète

Mon diabète s'est bien comporté en Bolivie, et ce malgré la fatigue due aux aller / retour entre 4 000m et 2 00m, et les nombreux très longs trajets.
Quelques hypo à signaler quand même lors de nos treks dans la jungle (marche et grosses chaleurs étant à l'origine de cela... sûrement!).
Côté miam-miam: pas de problème! Possibilité de trouver un ptit dej comme chez nous à base de pain/ beurre/ confiture (en Bolivie, ils sont plus « salé » pour le matin). Le dej (el almuerzo) est l'occasion d'avoir un repas à 3 composantes (soupe, plat de poisson ou viande + riz et/ou frites, dessert) pour 15 bolivianos (1.5 €). Les villes comptent leurs restaurants / cafés à l'occidental où des plats plus internationaux peuvent être consommés (salades, pâtes, pizza, légumes cuisinés). Sinon, dans la rue de nombreux stands de jus de fruits (un régal!!!), de saltenas (sorte de friands fourrés de fromage, légumes, viande), de pain (farine blanche ou intégrale).
Et pour le ptit plaisir : pleins de vendeurs de glace sillonnent les rues. Malgré les fortes températures, elles ne fondent pas … nous cherchons encore l'explication !

B comme Bolivie

E comme « Evo de nuevo »

Le 6 décembre 2009, les boliviens ont réélu pour 5 ans leur président, Evo Morales (d'origine indigène, et ancien cultivateur de coca) et ce, dès le 1er tour (63% des votes). Pendant cette journée d'élections, tout le pays s'est arrêté: aucun transport, magasins et restaurants fermés, pas le droit de consommer de l'alcool. La ville de La Paz, où nous étions, est redevenue pour 1 journée une ville piétonne, pas un bruit de klaxon, pas de pollution (enfin, moins!). Très belle journée de printemps (hémisphère sud), grand ciel bleu, réveil avec le chant des oiseaux... super ! 

G comme Guerre du Pacifique

Pendant la guerre du Pacifique (1879-1883) le Chili a annexé 350 kms de côtes boliviennes, coupant ainsi la Bolivie de tout accès à la mer. Les relations entre les 2 pays sont un peu tendues depuis... La Bolivie et le Paraguay sont les 2 seuls pays d'Amérique du Sud a ne pas avoir d'ouverture sur la mer (note pour les questions du Trivial Poursuite …).

I comme Inca

Revenons un peu en arrière … Il y a quelques 70 000 ans (quand même!) des Hommes venus d'Asie sont arrivés en Alaska, via le détroit de Béring. Puis progressivement, ont migré vers le sud du continent américain.  L'une des civilisations les plus avancées fut celle des Inca. Lorsque les Espagnols ont débarqués au XVIe siècle, les Inca étaient à leur apogée : leur territoire allait du nord de l'Équateur au centre du Chili / nord Argentine. L'arrivée des conquistadors, les tensions entre groupes Inca, et les nouvelles maladies européennes ont eu raison de l'Empire Inca.
Lors de notre trek vers Samaipata (est du pays dans l'Amazonie) nous avons croisé un local qui a nous a parlé de « cités » perdues sur les hauteurs où l'on pouvait encore trouver des statues d'or... Ça nous a fait un peu pensé aux « Mystérieuses cités d'Or ». Enfant du soleil. Tu parcours la Terre le ciel. Cherche ton chemin. C'est ta vie. c'est ton destin !

M comme Mondialisation

La Bolivie est l'un des pays les plus pauvres au monde. Mais, elle est en marche vers le modernisme du XXIe siècle. Peut-être plus lentement que certains pays, mais elle avance. Dans les quartiers riches il y a désormais de beaux grands supermarchés qui n'ont pas à rougir des nôtres. Question alimentation... pas une journée sans croiser une barre chocolatée 'snickers', une canette de coca-cola, et pour l'apéro il y a toujours les pringles ! Ah la mondialisation !
 

Q comme Quechua

Pour beaucoup d'entre nous, 'Quechua' rime avec vêtement de sport... A fond la forme !
Ici, le Quechua se parle. C'est l'une des 4 langues officielles avec l'espagnol, l'Aymara et la Guarani.

R comme Route de la Mort

Route qui reliait La Paz à Coroico (bassin amazonien). Elle fut pendant très longtemps l'une des routes les plus mortelles au Monde (+ de 100 morts/an). Aujourd'hui, abandonnée au profit d'un nouveau tracé, elle est utilisé par les VTTétistes d'un jour que nous avons été.
Au programme: départ de 4 700 m d'altitude dans des décors de montagnes (au dessus de La Paz), descente à travers les Yungas, forêt de plus en plus luxuriante et humide, pour terminer à 1 200m d'altitude., et plonger dans la piscine !
Au bilan: 65 kms de descente pour 3 500 m de dénivelé négatif ; le tout en moins de 4h.

T comme Transports 

Même si la situation, semble-t-il s'est améliorée ; la majorité des routes n'est pas asphaltée. Nous avons donc voyagé (la plupart du temps) quelques 12 heures entassés, dans la poussière, sans beaucoup d'air, secoués de gauche à droite, de haut en bas, avec pour seule distraction le 'bon' film à l'américaine violent et bruyant. Quelques arrêts pipi ou miam-miam dans de petits villages pour nous reposer. Et, puis toujours ces femmes et  ces enfants qui à chaque arrêt montent dans le bus pour vendre leurs sandwiches, leurs gâteaux, leurs glaces, leurs boissons... pour quelques bolivianos.
Au final ce fut toujours de belles expériences ! De vraies scènes de vie ! 

U comme Uyuni

En 2005, lors de notre 1er passage en Amérique du Sud nous avions fait depuis San Pedro de Atacama (Chili) une incursion dans le Salar de Uyuni (ancien lac) et dans le Sud Lipez. Ce voyage reste l'un des plus beaux que nous ayons fait … paysages arides magnifiques !! Des lagunes vertes, bleues turquoises, blanches … et rouges ! Nous vous le recommandons vivement !

V comme Vendeurs de rue

Ici, les courses se font dans la rue, et souvent viennent à nous ! Là, le pain. Ici, les fruits et légumes. Là bas, la viande. Derrière, une Cholitas (femme de l'altiplano habillée de plusieurs jupes et de son chapeau melon) vend des produits de beauté. A côté, monsieur vend des kleenex et des piles; tandis que son voisin vous propose des DVD piratés. Quelques enfants viennent vous proposer leur service pour nettoyer vos chaussures (même les claquettes les intéressent!). Toutes ces scènes de vie dans un brouhaha de klaxons, de cris, de musique... Vivant !

Commentaires
L'association WDT

Bienvenue sur le site Internet de World Diabetes Tour (WDT), association loi 1901 créée en 2008 par Delphine Arduini, diabétique de type1.

WDT est une communauté internationale de patients diabétiques de type1. WDT a pour missions de connecter, d’inspirer et de motiver les diabétiques de type1 à vivre pleinement leur vie tout en maîtrisant leur diabète. De chacun, et de chaque expérience, nous apprenons. Et ensemble, nous sommes plus forts !

Découvrir l'association WDT
LES T1D Challenges

Les programmes T1D Challenge sont organisés par World Diabetes Tour en partenariat avec Sanofi Diabète. Chaque année depuis 2013, un nouveau challenge sportif (trek de plusieurs jours) réuni une équipe internationale de diabétiques de type1 accompagnée d’un staff médical expérimenté.

Les T1D Challenge sont des aventures humaines et sportives qui ont pour mission d’inspirer les diabétiques de type1 des 4 coins du Monde.

Découvrir les challenges
Séjours

World Diabetes Tour propose chaque année plusieurs séjours, Adventure Team, sportifs ou non, en France ou à l’autre bout du Monde.

Vivre ensemble une belle aventure sportive et humaine, tout en apprenant les uns des autres et de chaque expérience afin de mieux gérer son diabète.

Découvrir les séjours
Abonnez vous à notre newsletter

Recevez par mail (une fois/mois max – promis !) les dernières actualités de nos programmes (T1D Challenge, séjours WDT, rencontres patients...).

« Le vrai bonheur ne dépend d'aucun être, d'aucun objet extérieur.
Il ne dépend que de nous »

Dalaï Lama