Rechercher un article...

L'Amazonie,
un univers parallèle

Trek Voyage Tour du Monde
Les Globe-Trotters, 18 décembre 2009

Quand on pense à l'Amazonie, on ne pense pas à la Bolivie. Et pourtant, la forêt amazonienne recouvre 60% du territoire. Le reste du pays étant en altitude, au niveau de l'altiplano.


Pour notre 2nd séjour en Bolivie, nous avons expérimenté à plusieurs reprises cette région du Monde, qu'est l'Amazonie. Une belle expérience de vie dans un endroit un peu inhospitalier, faut se l'avouer.

Le Parc Madidi

Rien que d'y aller c'est déjà une expérience de Vie ! 35 minutes d'avion depuis La Paz pour rejoindre Rurrenabaque, charmante petite ville au bord du Rio Beni dans le bassin amazonien. Départ de l'aéroport de El alto qui, à 4 061 m domine la ville de La Paz. Nous montons dans notre petit bi-moteur de 20 places. Pas de place pour une hôtesse dans l'avion: on fera sans ! On a déjà un pilote et un copi c'est déjà ça, non ? Nous décollons sur piste 4x4: 4 kms d'altitude et 4 kms de long. Nous passons à côté (oui! oui!) des sommets enneigés culminant à 6 000 m d'altitude, puis tout d'un coup, le sol "s’effondre" sous nos pieds. Beaucoup plus bas, un large cours d'eau marron serpente à travers ce tapis vert. Atterrissage sur une piste chaotique en terre après 35 longues minutes de vol tout aussi chaotiques !
La transition est assez impressionnante: y'a encore 1/2 h nous étions à 4000 m et là seulement 200 m.
C'est en pirogue, tels des Indiana Jones, que nous rejoignons notre havre de paix au milieu de nulle part dans la jungle.

Nos posons nos valises dans notre cabane sans mur. De simples moustiquaires servent à la fois de briques, de tapisserie… et accessoirement de protection contre toute cette vie extérieure. Nous sommes au cœur de la jungle: un 360° sur cette faune et flore bien vivante... et bien bruyante! Sentiment d'être au cœur de la vie de la jungle. Au dessus de nos têtes, des singes amarillo et cappuccino jouent à Tarzan, pendant que les criquets et autres bestioles de "pas de chez nous" commencent à jouer leur symphonie préférée. 

Malgré les fortes chaleurs et le taux d'humidité très élevé, à chacune de nos sorties nous devons nous habiller de façon à nous couvrir au maximum (sweat à manche longue pour minimiser la surface d'action des moustiques + pantalon dans chaussettes pour éviter toute pénétration d'insectes non désirés). En plus d'avoir la "Tintin touch", c'est pas super confort ! Lors de nos caminatas avec notre guide (sans lui, on serait encore là bas !), on rencontre, parfois avec plus ou moins le sourire : des tortues de terre, des tarentules, des serpents corail, quelques caïmans, des criquets et des animaux bien de chez nous : lapins, écureuil, perdrix. Lé végétation est hyper luxuriante. Même quand il pleut les gouttes n'arrivent pas à nous, sauf quand ce sont des sceaux d'eau!

Le soir, on remet ça histoire d'avoir encore plus d'adrénaline. Mais, cette fois sur l'eau ... et dans une ptite pirogue. On a beau se dire qu'on n'est pas les premiers "touristes" à le faire mais c'est vraiment flippant! Nous partons sans lumière sur le lac avec nos amis caïmans, piranhas et anacondas qui n'ont pas quitté les lieux le soir venu. Ici, c'est chez eux ! Pas de lune, le ciel étoilé sert de décor à la chasse aux caïmans. Tout autour de nous, des yeux qui vous observent: on s'approche et quand ils se sentent en danger, ils s'enfoncent dans l'eau en faisant un bruit énorme. Là où on rigole moins, c'est quand l'un d'eux s'enfonce à l'arrière du bateau, remonte à l'avant à toute allure en ressortant de l'eau avec un immense fracas. S'il chavire le bateau: on vous passe les détails ! Pour la partie plus "sympas" : c'est le spectacle son & lumière que nous offre mère Nature. Au son : les cris des milliers de crapauds géants, singes, oiseaux, insectes, caïmans ... .A la lumière : des milliers d'insectes qui émettent de la lumière en volant. Magnifique et magique ! On en oublierait presque les piranhas et autres anacondas avec qui ont fait de la coloc'!

Retour à notre cabane sans mur; seules 3 bougies pour y voir quelque chose (en même temps, a-t-on besoin d'y voir quelques chose ? Hein?). Le noir absolu dehors, la vie nocturne reprend ses droits. C'est désormais, "l'équipe de nuit": les bruits sont différents, car les animaux sont différents. Allez une bonne douche froide qui pue le soufre et hop au dodo !

L'Amazonie,  un univers parallèle

5 jours de trek - Samaipata / Amboro

Fraîchement débarqués de notre bus à 4h du mat' dans une nuit noire, nous rejoignons, un peu perdus, Samaipata. Le village est charmant, et est le point de départ de notre trek dans le parc Amboro. Encore une très belle expérience de trek dans des conditions, quand même extrêmes. Notre guide semblait débuter dans le rôle de guide, et du coup quelques couacs côté repas (plats périmés et pas en nombre suffisant !) et casseroles bien usées pour ne pas dire percées! Dodo à même le sol, car pas de matelas.
On retiendra de ce trek les jolis paysages de pins de sucres verts, où selon certains se cachent des "Cités d'Or" ; mais aussi, que l'on a eu soif, très soif et faim !! Grâce à mon diabète, j'anticipe toujours ce genre de situation, j'avais donc de quoi maintenir ma glycémie. Par contre, l'eau a beaucoup manqué, nous étions très déshydratés. Malgré les pastilles micropure que nous avions, nous n'étions pas sereins avec la qualité de l'eau.
Notre guide était certes débutant, mais c'est surtout l'agence qui a nous flouté...menti sur la prestation. Comme quoi parfois même avec toutes les précautions nous ne sommes sûrs de rien. En voyage, il est donc toujours important d'anticiper de telle situation, et de prévoir pour un 'au cas où'.

Bilan

Bilan de cette expérience de vie amazonienne : nous nous sentons pas trop à notre place ! C'est un univers hostile. Une sensation très forte de loi de la jungle. La chaîne alimentaire est visible: chacun est prêt à manger l'autre… ou à être mangé ! Mais, cela reste pour nous une expérience inoubliable qui nous rappelle que l'Homme est peu de choses dans cet univers...Heureux de l'avoir vécue.


Commentaires
L'association WDT

Bienvenue sur le site Internet de World Diabetes Tour (WDT), association loi 1901 créée en 2008 par Delphine Arduini, diabétique de type1.

WDT est une communauté internationale de patients diabétiques de type1. WDT a pour missions de connecter, d’inspirer et de motiver les diabétiques de type1 à vivre pleinement leur vie tout en maîtrisant leur diabète. De chacun, et de chaque expérience, nous apprenons. Et ensemble, nous sommes plus forts !

Découvrir l'association WDT
LES T1D Challenges

Les programmes T1D Challenge sont organisés par World Diabetes Tour en partenariat avec Sanofi Diabète. Chaque année depuis 2013, un nouveau challenge sportif (trek de plusieurs jours) réuni une équipe internationale de diabétiques de type1 accompagnée d’un staff médical expérimenté.

Les T1D Challenge sont des aventures humaines et sportives qui ont pour mission d’inspirer les diabétiques de type1 des 4 coins du Monde.

Découvrir les challenges
Séjours

World Diabetes Tour propose chaque année plusieurs séjours, Adventure Team, sportifs ou non, en France ou à l’autre bout du Monde.

Vivre ensemble une belle aventure sportive et humaine, tout en apprenant les uns des autres et de chaque expérience afin de mieux gérer son diabète.

Découvrir les séjours
Abonnez vous à notre newsletter

Recevez par mail (une fois/mois max – promis !) les dernières actualités de nos programmes (T1D Challenge, séjours WDT, rencontres patients...).

« Le vrai bonheur ne dépend d'aucun être, d'aucun objet extérieur.
Il ne dépend que de nous »

Dalaï Lama